/Retrouver le plaisir de s’habiller… Et même lorsque l’on se fait habiller… avec les vêtements adaptés

Retrouver le plaisir de s’habiller… Et même lorsque l’on se fait habiller… avec les vêtements adaptés

Se valoriser et affronter le regard des autres

S’habiller est pour la plupart d’entre nous un acte banal du quotidien. Banal… mais pas tant que cela… Si l’on y regarde bien, nous prenons soin d’essayer d’assortir nos vêtements, de choisir ceux qui nous plaisent le plus, ceux qui seront les plus adaptés en fonction des circonstances et des événements, les plus confortables ou les plus élégants, ceux qui renverront de nous une image qui nous plait, et qui, nous le pensons, plaira aux autres, nous positionneront dans la société et nous feront affronter le regard des autres, seront notre armure de tous les jours. Nous choisissons des vêtements dans lesquels nous nous sentons bien.

S’habiller bien pour « se vivre bien »

Et si pour la plupart d’entre nous cet acte est banal et tellement intégré dans notre quotidien et mode de fonctionnement, pour d’autres, cela est devenu une corvée, un acte pénible, douloureux… Lorsque l’on se trouve en fauteuil roulant, pour quelque raison que ce soit, se faire habiller par quelqu’un d’autre est déjà difficile psychologiquement, on peut le concevoir – la dépendance en elle-même étant déjà une épreuve – mais quand cet acte devient également difficile physiquement (soulever, retourner, manipuler), voire moralement (la peur de faire mal), pour la personne qui réalise l’habillage, on comprend aisément la gêne et le sentiment d’amoindrissement que cela peut provoquer. La dignité peut alors en être très atteinte. Le statut ressenti est alors celui de « malade », d' »invalide », alors que ce n’est au contraire pas celui recherché pour le bien-être de la personne.

Il est pourtant tellement important de se sentir digne et intégré socialement pour se sentir bien, pour se sentir mieux. Il est important de pouvoir choisir ses vêtements le matin, les couleurs, les formes, il est important de se sentir beau, de se sentir belle, d’avoir envie de se montrer, osons le dire, de plaire, de sentir et reconnaître sa place parmi les autres, au sein de la société, pour avoir envie d’y participer.
Nous nous sommes tous déjà apprêtés avec soin et plaisir pour une soirée, une cérémonie, un dîner, une sortie, une simple activité en collectivité, pour se sentir bien, pour plaire, et se plaire, avoir et donner une image de soi agréable, pour donner aux autres l’envie de venir à nous, et ne pas craindre d’aller vers les autres en se sentant sûr de soi. Pour trouver et affirmer sa place dans la collectivité.

« Dans notre établissement, nous organisons tous les quinze jours un événement pour lequel nous invitons chaque résident à se « faire beau », nous faisons intervenir un coiffeur, une esthéticienne, et aidons les résidents à choisir leurs vêtement pour cette activité. Cette journée est la plus agréable pour les résidents, mais aussi pour nous, car il règne une bonne humeur générale. On se rend alors compte à quel point il est important de prendre soin de soi, et de se montrer aux autres sous ses meilleurs atours. Et les vêtements en font grandement partie.  » Geneviève aide-soignante EHPAD

Et si s’habiller, se faire habiller même, redevenait un plaisir, sans douleur, ou moins, sans gêne, en fonction de ses goûts, de ses envies, sans se soucier de manipulations contraignantes, sans angoisse de la douleur et sans la gêne de devoir « déranger ».
Et si s’habiller redevenait un plaisir, et un acte banal du quotidien…

2017-07-11T15:20:02+00:00 octobre 17th, 2016|Markup, News, Trends|